De passage à Paris octobre 2019

19 10 2019

Je serai à Paris du 23 au 26 octobre. Si vous souhaitez un face à face, une promenade en solo ou en groupe, contactez-moi dès à présent par mail ou par sms.

Vous pouvez me retrouver sur fb en cliquant ici

Et sur Instagram en cliquant ici





Paris du 17 au 19 août 2019

16 08 2019

Comme prévu, je repasse de temps en temps en région parisienne. Si vous souhaitez un face à face, une promenade en solo ou en groupe, contactez-moi à partir du 16 au soir pour prendre rdv.





La Bretagne ça vous gagne !

29 06 2019

C’était dans les tuyaux depuis un bon moment, le mois de juillet sera marqué par mon déménagement en Bretagne !

Cela fait longtemps que je navigue entre la région parisienne et la Bretagne, un moment que j’en parle à certains d’entre vous, et bien mi-juillet, je m’installe en famille dans les Côtes d’Armor.

Qu’est-ce qui change ?
Les CONSULTATIONS téléphoniques restent identiques, vous pouvez m’appeler sans rdv, si je suis dispo, je répond, sinon inutile de laisser un message, rappelez un peu plus tard. Si vous ne réussissez pas à m’avoir, c’est peut-être le signe que vous n’avez pas besoin de moi. Comme je suis un brin paresseux et que je ne veux pas me lancer dans des calculs défiants mes capacités intellectuelles, le tarif reste à 1€ la minute, profitez-en, c’est vraiment pas cher comme dirait mon fromager !
S’ajoute à cela SOS ANCRAGE, comme précédemment, vous appelez sans rdv ou envoyez un sms, je vous remet votre ancrage et si besoin réaligne vos corps énergétiques. Lorsque c’est fait, que vous sentez le résultat, vous êtes tellement contents que vous ne pouvez vous empêcher de me faire un don via paypal (le petit bouton à droite). Venez tester si vous ne me croyez pas.
LA QUESTION QUI TUE ! peut devenir une affirmation ou une phrase en fonction de ce qui se présente pour vous au moment où vous faites la demande. Le tarif ne change pas, c’est toujours 5€. Petits veinards !
Je vais revenir régulièrement en région parisienne, j’indiquerai les dates sur le blog, abonnez-vous si ce n’est pas déjà fait, vous les recevrez par email, sinon vous pouvez aussi apercevoir mes posts sur FB. Les FACE A FACE auront lieu à ce moment là, il vous suffira de me contacter pour fixer un rdv autour de Montparnasse. En ce qui concerne les BALADES, les RENCONTRES de groupe, comme je le disais plus haut, je suis un peu paresseux, du coup, je vous laisse les organiser après m’avoir contacté. Il vous suffit de former un groupe de 3 à 10 personnes, de choisir entre une balade dans la nature, une déambulation en ville, une rencontre sur un sujet que vous souhaitez explorer ou des questions/réponses.
Actuellement, il n’est pas prévu que je reçoive en cabinet, donc si vous souhaitez ce type de rdv, cela peut se faire dans un lieu à définir lors de la prise de rdv.
Enfin, je réfléchis à certaines choses que j’aimerai mettre en place, je vous en reparlerai quand ce sera plus précis.

En attendant, vous pouvez me suivre sur instagram, facebook et youtube. Si les sujet d’actualité, de société, politiques, etc. vous intéressent, vous pouvez aussi jeter un oeil en cliquant ici, pas d’inquiétude, contrairement aux manifs gilets jaunes vous pourrez le récupérer en partant.
N’hésitez pas à commenter, à partager et n’oubliez pas de RIRE, de VIVRE et d’AIMER !





Kundalini, ancrage, etc.

22 06 2019

J’ai de temps en temps des personnes qui me contactent parce que eux ou un de leur proches est parti en live suite à une « montée de kundalini ». Du coup, je vais faire un petit rappel concernant la spiritualité en général et ma vision de nos objectifs sur Terre.

Je ne crois pas que nous soyons ici pour apprendre ou pour souffrir. Dans la perception qui est mienne, nous en tant qu’entité complète, physique, spirituelle, émotionnelle, énergétique, sommes déjà réalisés. Nous avons toutes les compétences, toute la lumière, tout le divin, toute la spiritualité en nous dès le départ. Nous sommes une fraction du divin, nous contenons l’ADN de Dieu (ou peut importe quel nom que vous lui donnez), comme chacune de nos cellules contient notre ADN.
En réalité, on est parti sur un quiproquo, spiritualiser la matière ce n’est pas quitter la matière pour devenir un être spirituel, éthéré, totalement dématérialisé. Cela n’a pas de sens, puisque c’est notre état de « départ », notre état naturel, quel intérêt de plonger dans une bassine d’étron, si l’objectif est d’être propre ? Alors pour les religions du Livre (Judaïsme, Christianisme, Islam), il y a la notion de punition. Adam et Eve, les ancêtres communs à toute l’humanité ont croqué le fruit défendu et Dieu, un personnage colérique, omniscient, omnipotent, les a chassé du paradis. Vous noterez que le portrait dépeint dans l’ancien testament ne colle pas du tout avec celui que décrivent les évangiles. Vous noterez aussi que les démonstrations de force sont généralement des aveux de faiblesse, cf la crise des gilets jaunes, question omnipotence, ce n’est pas très crédible. Notre objectif, si on peut employer ce terme, c’est d’incarner notre spiritualité dans cette densité pesante qu’est la matière. C’est agir comme l’être divin que nous sommes dans un contexte vibratoire plus dense. Alors les histoires d’apprentissage, de punition divine, etc. bof !

J’ai conscience que ce n’est pas aussi simple en réalité, mais pour éclairer un maximum de monde, je pense qu’on peut dire que nous sommes des fractions de la conscience divine, nous sommes tous Dieu à l’origine, partageant tous les mêmes capacités et choisissant des régions différentes à explorer. Au fur et à mesure de nos explorations, nous repartons avec des interrogations, des peurs, des blocages, des souffrances, des regrets qui font de nous à mesure que nous évoluons des êtres uniques. Et c’est en tant qu’individu que nos expériences sont intéressantes, car de part les réponses différentes que nous apportons aux événements qui traversent nos vies, nous accroissons l’univers, nous le rendons infini. Nous sommes créateurs dans nos vies et co-créateurs de notre univers.

Maintenant que mes croyances sont exprimées, revenons sur le sujet des personnes qui perdent pied pendant leur pseudo éveil spirituel. Pour pouvoir monter en vibration, il faut de bonnes bases. C’est comme lorsque l’on construit une tour, qu’elle soit à Babel, ou à Montparnasse, il lui faut une bonne assise, stable, profonde, ancrante. La nature nous le montre avec les arbres, pour que ce qui pousse dessus soit solide et puisse monter haut, il faut un bon système racinaire. Sans ça, le moindre coup de vent, la moindre résistance, finie par coucher l’arbre. Comme vous pouvez l’éprouver chaque jours, être incarné n’est pas forcément facile et dénué de tout risques. La société actuelle est extrêmement nocive en terme de stress, de toxines aériennes, alimentaires, etc. Tout ça produit un ancrage faible, un mauvais alignement, qui sont les fondements d’une vie inaboutie et triste. A cela vient s’ajouter le fait que ce manque d’ancrage, est favorable à ceux qui profitent le plus du système sociétal actuel. Ils ont à disposition des gens corvéables, sans vision à long terme, qu’on peut facilement influencer en tapant sur l’émotionnel, sur les peurs, sur les croyances. C’est facile dans ces conditions de faire élire Macron, d’orienter les colères du peuples vers des bouc-émissaires, de limiter la pensée créative à des sphères qui ne perturberont pas le système.

Pour en revenir aux chercheurs en spiritualité qui se perdent faute d’ancrage, votre mission, n’est pas de vous débarrasser de votre corps, ce n’est pas non plus d’obtenir des dons particuliers, ni de balancer de l’amour tout autour de vous. Votre mission c’est d’être pleinement vous, de l’assumer à chaque instant, de faire de votre mieux en votre âme et conscience. De vous libérer peu à peu de tous vos bagages inutiles, d’avancer en toute sérénité, sans vous projeter dans l’univers de quiconque. Acceptez d’être l’explorateur de votre chemin, vous ne cheminerez pas seul pour autant, mais vous resterez indépendant et unique. Méditez dans l’action, à chaque moment de votre vie, mettez en action vos chakras inférieurs, vivez avec la nature, marchez parmi les arbres, plantez dans la terre, bricolez, sculptez des cailloux, travaillez le bois, faites de la poterie, toute cette matière faites-en du spirituel ! Soyez créatifs ! Respectez-vous ! Respectez les autres !

Vous n’êtes pas une marchandise, le monde n’est pas un étal plein de marchandises. L’univers est vibration, vous êtes vibration. Ne forcez pas votre évolution, tout se révèle au bon moment.





Petites énergies du moment

14 02 2019

Je pourrais parler d’astrologie, de channeling, de tirages de cartes ou de mon inspiration personnelle. Mais, je préfère vous parler de ce que tout le monde peut voir quelque soit la qualité de notre éveil.

Pour cela, il faut apprendre à regarder ce qui se passe autour de nous et avec les moyens technologiques d’aujourd’hui, sans trop d’efforts on obtient de quoi se faire une idée générale de ce qui se joue un peu partout dans le monde.

Si je dois résumer, ça ne tend pas vers la rigolade. En gros, on est dans un flux de changement, gros changement et partout ça résiste. Partout que ce soit l’autorité qui pousse au changement ou bien les individus, ça accroche, ça lutte. Parfois même, il semble y avoir un double changement, ceux qui ont le pouvoir veulent changer les choses et en face les individus se battent pour changer autrement. Il est donc bien évident que l’heure est à la transformation. Quand celle-ci est accompagnée, comprise et acceptée, tout va bien. Par contre, quand il y a une partie qui refuse d’avancer, on se retrouve dans une situation où les manifestations, puis les émeutes, puis les révolutions et même les guerres finissent par s’exprimer.

C’est exactement ce qu’il se passe pour beaucoup d’entre nous, nous avons compris beaucoup de choses sur le fonctionnement de l’univers et par voie de conséquences sur nous même. Pour beaucoup, nous avons analysé les causes de ce qui dans notre vie ne fonctionne pas. L’étape en cours aujourd’hui, c’est de changer ce qui ne fonctionne pas, mais pour cela encore faut-il que l’ensemble qui nous compose soit d’accord pour avancer dans la même direction en abandonnant ce qui n’est plus utile, même si c’est une chose à laquelle on tient. Et ça malheureusement, ce n’est pas facile. Alors, on crée de la résistance, pas pour nous nuire, juste parce qu’on avance et que des parties de nous sont encore scotchées sur le passé. Alors, comme pour le macro(n)cosme dans lequel nous vivons, il y a des luttes, des émeutes, des révolutions et parfois des guerres. Parfois on y laisse une partie de nous, physique, émotionnelle ou spirituelle. Un peu comme certains manifestants.

Ce qui est évident, c’est qu’on n’arrête pas l’évolution, nous pouvons juste trouver le courant qui nous permet d’avancer dans de meilleurs conditions ou alors choisir de lutter jusqu’à épuisement contre cette force qui nous dépasse. C’est ce qui se passe avec les gilets jaunes. La transformation de notre société est inéluctable, le choix que nous avons est celui du chemin que nous voulons emprunter.

Que nous le voulions ou non, nous faisons tous partie de cette lutte, ce qui s’exprime autour de nous n’est que la version 3D de ce qui se jouent en nous et dans toutes les dimensions auxquelles nous sommes connectés.

Certains d’entre vous le vive de manière plus personnelle, par le biais d’un mal-être, de symptômes plus ou moins désagréables, de maladies, ou de lutte pour la survie. Si vous êtes dans ce cas, sachez qu’il vous faut changer et ce n’est pas juste aller chez le coiffeur, mais vraiment faire volte-face et reprendre votre vie totalement différemment.

Pour les gilets jaunes et la société en générale, c’est la même constatation, c’est fini le temps où on collais un patch, ou on votait pour le parti opposé pour espérer améliorer nos conditions d’existence, toutes ces demi-mesures ne fonctionne pas. Alors vous pouvez continuer à quémander un petit truc en plus ou un peu de compassion, face à vous il y a l’adversaire indispensable pour que vous preniez conscience qu’il faut changer tout, vos attentes, votre vision du monde, votre appréciation de vous même et du rôle que vous jouez ici et maintenant. Comme certains d’entre vous l’on compris, ce n’est pas que pour vous que vous vous battez, c’est aussi pour les générations futures. Nous sommes au moment précis ou l’humanité peut remettre l’humain à sa juste place en harmonie avec la Nature. Car pour tout le monde, c’est ce qui se joue aujourd’hui, après des générations de dissonance, c’est le moment de remettre de l’harmonie ici, sur Terre. Les forces qui sont opposées à cela, ont pourtant dans l’absolu le même but, obtenir l’harmonie, mais leur approche est différente, ils ont choisi de modifier et prendre le contrôle de la vie, de la nature et de l’humanité. Elles ne se rendent pas compte que se qu’elles font c’est renforcer la dissonance avec l’univers. Vous pouvez comme elles, penser que l’homme à la capacité de maîtriser la nature ou au contraire accepter de reprendre votre place en son sein, ce qui ne veut pas dire refuser la technologie, et retourner à l’âge de pierre, mais simplement mettre la technologie au service de la vie et pas le contraire.

Quelque soit le choix que vous faites, allez-y à fond et n’oubliez pas, eux c’est aussi moi. Vous aurez beau lutter contre eux, vous ne lutterez que contre vous-même.

Si le système ne vous plaît pas, remplacez-le maintenant, commencez par vous, puis autour de vous, puis un peu plus loin. Soyez pragmatiques, fixez-vous des objectifs à portée, mettez tous vos efforts à les atteindre. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour combler les manques de ce système en décomposition. Informez-vous, apprenez à devenir autonomes, personne ne peux vivre votre vie à votre place et vous ne pouvez pas vivre la vie d’un autre à sa place. Faites de votre mieux, et prenez conscience de votre progression. Même en pleine inertie, les choses changent, les situations se transforment, vous donnant l’occasion de réussir ce qui jusqu’à présent vous semblait irréalisable.





Généalogie, ADN et racines

30 12 2018

D’où venons nous, c’est un sujet qui m’a toujours intéressé. J’étais très jeune quand j’ai commencé à m’intéresser aux histoires de famille et comme beaucoup de familles ils y a des histoires qu’il faut taire. A cette première frustration, s’en rajoute d’autres tout au long de 40 ans d’interrogations. Mes parents sont nés en Espagne, la généalogie là-bas était peu développée quand j’ai commencé à me poser des questions sur mes ancêtres. Malgré tout, j’ai réussi petit à petit avec l’aide du destin et de quelques membres de ma famille à dresser un arbre généalogique que je nourris dès que je le peux. Il est encore imprécis, ne remonte qu’au milieu du XIXe siècle mais pour moi qui pensais il y a 40 ans ne pouvoir accéder qu’à mes grands parents, c’est tout de même une belle satisfaction.

Toujours dans cette recherche de racines, l’ADN est une voie qui m’intrigue depuis longtemps. Je suis né en France, et c’est la France qui m’a fait grandir, c’est ici que j’ai posé mes radicelles, c’est ici que je me sens chez moi. Cependant, je sens bien que mon ADN est connecté à d’autres terres. L’Espagne, ce que confirme l’arbre dont je parlais plus haut. Tous mes ancêtres indexés jusqu’à aujourd’hui sont espagnols. Leurs patronymes évoquent certaines régions de la péninsule, la Galice et plus particulièrement la zone qui va de saint Jacques de Compostelle au bout du monde. Le pays basque et la côte est, de Barcelone à Gandia. Pourtant, j’ai toujours eu le sentiment que je n’étais pas qu’espagnol. C’est vrai que physiquement je ne correspond pas à l’archétype qu’on se fait de l’Ibère. Mais qu’est ce que l’espagnol si ce n’est un mélange de tous les peuples qui ont terminé leur migration dans cet appendice de terre entouré d’eaux et de montagne.

Au-delà du physique, j’ai toujours eu une attirance pour les peuples du nord, vikings, irlandais, écossais mais aussi pour le Japon, la mythologie grecque et nordique. Probablement comme beaucoup d’entre vous d’ailleurs.

C’est donc avec beaucoup de curiosité que j’ai suivi les progrès des recherches sur l’ADN. Et lorsque certains laboratoires ont commencé à proposer des analyses en vue de déterminer nos origines, ça m’a tout de suite intéressé. Je cogite beaucoup avant de prendre une décision alors cela m’a pris beaucoup de temps avant de passer à l’acte. Bien sur, je suis conscient des usages que peut faire une telle entreprise avec l’ADN de ses clients, mais au diable les craintes et autres limitations, j’ai senti qu’il était juste pour moi de le faire, alors je l’ai fait.

J’ai choisi le kit qui m’a semblé le plus simple et le moins cher, certes il en existe d’autres qui donnent plus d’informations, qui sont plus chers aussi, peut-être que j’y recourrai dans un second temps. Mi-novembre, le kit a été commandé, je l’ai reçu 3 ou 4 jours après, contenu dans une très jolie boîte. On prélève l’ADN à l’aide d’écouvillons que l’on frotte à l’intérieur des deux joues, on renvoi le tout aux Texas (arghhh ! je sais ! ) et on attend. On attend longtemps… ça paraît très long… très très long, surtout au début, sur le site, j’avais accès au suivi et pendant presque trois semaines, rien. J’en étais à me demander si les échantillons ne c’étaient pas perdus quand un lundi à 1h45 du matin, je reçois un message qui m’indique que l’échantillon est arrivé au laboratoire. Et là c’est reparti, attente, patience, inspection du site toutes les heures, rien pendant quelques jours puis petit message qui m’indique que le laboratoire procède à l’extraction de l’ADN. Et attente de nouveau… de nouveau petit message m’indiquant que mes résultats sont en cours de décryptage. J’ai l’impression que ça n’en fini pas… enfin alors que je commençais à ne plus y croire, petit message salvateur, mes résultats sont à disposition sur le site, cliquez sur le lien…

J’espère qu’en me lisant vous avez eu un petit aperçu de l’attente que j’ai enduré. 😉

Un peu fébrile, je clique sur le lien. Je me retrouve sur le site, où l’on me demande si je veux commencer, comme si ça ne se sentait pas que je bouillais d’impatience depuis des semaines. Je valide et une superbe petite animation se lance, faisant apparaître la sphère terrestre en 3D, qui tourne et à chaque révolution affiche en couleur la région d’où vient mon ADN accompagnée d’une petite mélodie assaisonnée au parfum de la région en question. Très chouette.

Alors plusieurs choses, je craignais de n’avoir que de l’ibère en moi, c’est aussi en partie ce qui avait motivé le choix du laboratoire le moins cher, pourquoi dépenser beaucoup si en définitive on confirme une évidence. Et bien, la première info c’est que je ne suis pas qu’ibère, même si je pète les scores dans cette région !

La seconde surprise, vient de Grèce, je ne sais pas d’où coule ce sang grec, mais il est là, quelque part dans mes veines. C’est vrai que j’aime bien le houmous, les spécialités turques et libanaises, mais bon…

Ensuite c’est l’apocalypse (au sens de révélation), à dose homéopathique, mais l’apocalypse quand même. Je viens de Finlande ! Finlande !!! J’hallucine ! Le pays du père Noël, de ses lutins, des rennes, un peuple silencieux et connecté à la nature. Je déteste le froid, je sais d’où ça vient.

Pour finir cet assemblage génétique, on saupoudre le tout d’un peu d’irlandais, écossais ou gallois et d’une larme de peuples des Balkans.

Pour une révélation c’en est une. Je suis donc très surpris et satisfait par les résultats et probablement j’approfondirais la question avec un autre laboratoire qui fourni des résultats complémentaires.

Le petit truc sympa supplémentaire, c’est que le site nous propose des parents plus ou moins éloignés qui ont aussi fait le test, d’un seul coup ça fait du monde, beaucoup trop de monde pour une tablée familiale. Et on se rend compte que le monde est petit, très petit, en parcourant tous ces descendants d’un même ancêtre, éparpillés au quatre coins de la planète.

J’en ai contacté un qui semblait assez proche, géographiquement et généalogiquement. Échanges très sympathique, mais nous n’avons pas réussi à trouver la branche où nos deux familles se sont séparées.

Par contre ce qui est très frustrant, c’est que pour accéder à plus d’infos, il faut payer un abonnement au site. C’est dommage !

Pour finir, je vous souhaites de bonnes fêtes de fin d’année !





Le programme des mois de septembre et octobre 2018

24 09 2018

atelier dessin AngelJ’espère que vous avez passez de bonnes vacances et que la rentrée n’a pas été trop dure. Pour profiter de l’automne, voici quelques petits rendez-vous.

Tout d’abord, dimanche 30 septembre 2018 de 14h à 18h au parc de l’île saint Germain, je vous propose de renoué avec les balades énergétiques. Pour ceux qui connaissent c’est l’occasion de revoir les acquis et de confirmer vos ressentis. Pour les autres, vous allez découvrir des techniques énergétiques permettant de développer vos ressentis, rencontrer des énergies invisibles, vous familiariser avec l’énergie dans votre vie quotidienne (alimentation, santé, spiritualité).
Inscription par mail ici ou sms au 0626464560.
Lieu de rdv : l’entrée du parc de l’île saint Germain située avenue Claude Monnet à 14h.
Tarif :  sur don.

Enfin dimanche 7 octobre 2018 de 14h à 18h, en coanimation avec Adeline Raffin nous organisons une nouvelle promenade en transe.
Cette fois-ci nous vous proposons d’apporter un calepin et de quoi dessiner, feutres, crayons, stylos au choix. Comme la dernière fois, nous découvrirons la nature et ses énergies invisibles, nous ferons quelques exercices pour améliorer nos perceptions et utiliserons le dessin pour exprimer nos ressentis.
Inscription par mail ici ou sms au 0626464560.
Lieu de rdv : devant la gare de Viroflay-rive-Gauche, dimanche 7 octobre 2018 à 14h.
Apportez un petit goûter et de quoi vous hydrater.
Tarif : sur don.