Le père-Lachaise et la mère-credi ;)

30 05 2013
buste sans tête au père Lachaise

© Emmanuelle – mai 2013

Tout a débuté lors d’une discussion avec Emmanuelle, une amie très proche, à la fin de laquelle on c’est mis d’accord pour co-animer une promenade au père Lachaise. Il a fallu quelques mois pour que l’événement se pose dans la réalité et le mercredi 29 mai 2013, enfin, nous nous sommes retrouvés à 9 devant l’entrée principale du célèbre cimetière parisien.
Emmanuelle nous mène autour de la tombe d’Eloise et Abélar, vérification des « constantes énergétiques » de chaque participant. Très belle tombe à la gloire des amoureux. Quelques décalages dans les axes verticaux des promeneurs que l’on corrigera au cours de la promenade, mais tout va bien. Je m’attendais à ressentir une forte présence d’entités, pour l’instant rien de remarquable… il y a plus de désincarnés dans ma cuisine que là.
Mais ça ne dure pas longtemps, une des participantes nous conduit pas très loin sur un lieu qui semble très humide, le froid me saisi les os, là il y a du monde, je teste, beaucoup de monde, 14 entités au mètre carré. L’info que je reçois est « apporter de la lumière aux ignorants ». Nous connectons la lumière, le lieu s’éclaire et effectivement, une part des entités quitte cet espace humide.
On continue la promenade parmi les tombes, les arbres. On croise un ascenseur intraterrestre qui voyage au centre de la terre, un gardien de mausolée qui nous garde du danger,  un temple déstructuré à la recherche de son Dieu et plus loin, une savante désatomisée qu’il faut rassembler… une hydre douce et léchante au pied d’un bel arbre qui nous purge de nos indigestions émotionnelles.
Au cours de l’après-midi, nous tombons nez à nez sur la tombe d’Edith, une chanteuse (pour info, ce n’est pas Piaf), sa tombe et ses abords sont recouverts de fleurs en vraies ou en plastique, elle était aimée, mais le savait-elle ? Elle est triste, là au milieu de ce champs de plastique fané. Il faut la reconnaitre, me souffle t-on… demande lui de me chanter une chanson, me glisse la jeune f(âme). Lui c’est Sébastien, chanteur, auteur, compositeur de talent, le seul du groupe à connaitre Edith et son répertoire, je lui demande s’il est d’accord pour chanter quelque chose pour Elle. Il se lance dans une chanson de sa composition, c’est très beau et pleinement en harmonie avec Edith. Le soleil nous éclaire, Edith est libre.
Sur la gauche, s’élève une sorte de fusée monumentale, c’est là que nous mène nos pas. Un petit repaire d’insectoïdes, une ruche plus qu’une fusée vers le paradis. Du coup, il semble que je doive présenter ces charmantes créatures à mes compagnons. Un volontaire invisible se glisse au milieu de nous et j’invite le groupe à ressentir cette énergie. Se libérer de la peur d’être mangé. Finalement ce ne sont que de grosses fourmis, cette idée me fait sourire.
Petit détour par un navire déchiré qui nous pousse vers un arbre où une petit énergie est assise entre deux racines, un bébé, je tourne la tête et repère la tombe à quelques pas de là. Je ne suis pas un fanatique de la libération des âmes mais cette journée semble être marquée par ça, en même temps dans un cimetière que m’attendais-je à y trouver ? Nous lui donnons de l’amour, suffisamment pour que son âme puisse rejoindre la lumière… faire le deuil est parfois très difficile.
Finalement, nous trouvons un lieu calme ou il faut juste se poser et se prendre en photo… on redescend tranquillement, puis on quitte le cimetière et pour revenir parmi les vivants, Antoine et Nicolas nous payent un verre dans le café d’à côté, c’est bon de respirer.

Note de l’auteur : dans cet article l’important n’est pas tant ce qui est écrit que ce qui est transmis. La photo a son importance aussi.  Bises à tous !

Publicités

Actions

Information

2 responses

30 05 2013
Chris .........

Bonsoir Angel dommage que je travaillais ça m’aurait plu et intéressée… je t’embrasse bonne soirée

22 02 2014
Sebastien

Un magnifique souvenir que je garderai très longtemps! J’espère te revoir très bientôt Angel 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :