Où est la cheminée ?

10 02 2012

Je reçois un appel, une personne que j’ai eu le plaisir d’accompagner en promenade, souhaite que je vienne chez elle pour travailler sur sa maison. Lui et sa famille ne s’y sentent pas bien, la maison est lourde, chargée. Après avoir raccroché et pris rendez-vous pour le lendemain, je perçois une image, cela ressemble à une cheminée en briques rouges, une cheminée assez classique, mais dans laquelle il n’y a pas de feu, l’antre est noire. Intuitivement je pense que c’est le centre du problème, je verrais bien le lendemain sur place.

Me voilà parti à l’autre bout de la région parisienne, je retrouve la personne à la gare et elle me conduit chez elle. Sa femme nous accueille, la maison semble calme, paisible. On discute un petit peu et je propose que chacun son tour me fasse visiter la maison selon son ressenti. Surprenant, car chacun ressent la maison de manière différente, s’attarde dans des endroits différents, le mari oublie même une pièce primordiale pour lui… Mais le couple est unanime, c’est la cave qui pose problème. Je cherche la cheminée comme un père Noël le 24 décembre à minuit, mais je ne la trouve pas, pourtant je la vois bien cette cheminée, elle est vraiment présente dans ma tête, mais pas dans la maison. Je demande s’il y avait une cheminée… effectivement il y en avait une qui a été retirée, ma barbe blanche commence à frétiller… pas très longtemps, sa description ne correspond pas du tout à celle que je vois dans ma tête. Finalement, on redescend dans la cave, comme pour indiquer que le problème vient bien de là, le tuyau du chauffage c’est descellé depuis tout à l’heure. Très surprenant ! Le couple m’indique le coin sous l’escalier qui semble être le centre négatif de la maison, je découvre avec stupéfaction que c’est ce que je prenais pour une cheminée, c’en est même l’image exacte, un cadre en briques rouges d’où émane une noirceur profonde. En fait mon mental avait identifié l’image à celle d’une cheminée, mais ce n’en était pas une, c’était le lieu où était entreposé le charbon sous l’escalier menant à la cave, je me prenais pour le père Noël à la recherche d’une cheminée, me voilà devenu le père Fouettard face à un réduit à charbon !
La connexion se fait assez rapidement, j’ai une série d’infos qui expliquent les manifestations subies par les habitants du lieu. Ce recoin obscur servait de lieu de punition, il était très chargé émotionnellement, l’entité ayant subi ces blâmes est restée attachée à ce lieu. Malgré plusieurs séances de diffusion (ouverture du cœur et circulation de l’information sans connexion au plan émotionnel) faites par le couple, le lieu n’était toujours pas en harmonie. Il faut y mettre une nouvelle information, de la joie, du jeu (ou du je ?) et de l’amour. Pour cela nous installons un petit train en bois qui traînait là par hasard (heureusement que ce concept existe sinon faudrait l’inventer). Je propose de raconter des histoires, de chanter des comptines, de jouer, bref d’agir comme si le lieu était réservé au jeu et à la détente. Au bout d’un certain temps, je reçois l’info que nous avons fait ce qu’il y avait à faire. Nous quittons la cave.

La spécificité de cette maison c’est l’émotionnel, tout est lié à l’eau. Dans la matière, elle se manifeste par des fuites, de l’humidité. Sur le plan humain, c’est un lieu qui agite les émotions assez violemment, il faut accepter de les laisser sortir autrement c’est le débordement. Le lieu devient difficile à  vivre si on tente de lutter contre l’eau qui surgit du plafond ou remonte du sous-sol de même si l’on empêche les émotions de s’exprimer. Les choses sont bien faites, il y a une construction dans le jardin qui sert exclusivement à ça, le toit fuit, il y a un réservoir d’eau accolé au mur et c’est un studio équipé pour faire de la musique, malheureusement pas assez utilisé par rapport aux besoins du lieu. C’est un point que le couple doit travailler régulièrement pour pouvoir être en harmonie avec le lieu.

Publicités

Actions

Information

4 responses

10 02 2012
Emma Emmanuelle Laliochat

Comme il n’y a pas de hasard, le couple n’a pas pris pris le temps de diffuser dans ce dernier endroit (le studio). Les événements se sont enchaînés, le toit a cédé et la neige (le bruit du silence) y tombe depuis…

11 02 2012
Antoine

Merci Angel pour le retour écrit !
Emmanuelle … Mushishi…

A bientôt ,

Antoine,

Ps
Apres une rencontre supplémentaire
Il me semble que l’entité à quittée les lieux.

1 09 2012
delphine

Bonjour Angel, merci pour le site que j’ai connu par le site de Carine Allain. Récemment , j’ai rencontré une personne atteinte de sclérose en plaque. J’ai su par une thérapeute que des lieux humides (de l’eau sous les maisons pouvaient entrainer des maladies comme celle là) , j’ai demandé à la personne, en effet, sa maison est très humide.
Je lui ai parlé de géobiologie, il était interessé. Cet personne habite à côté d’Alencon. Connaissez vous des personnes ou vous ! qui pourrait faire l’étude du lieu ?
Merci d’avance!
Delphine

2 09 2012
Pegase

bonjour Delphine,

Je vous propose 3 options pour votre ami en fonction de ce qu’il est prêt à accepter. S’il est cartésien et a besoin d’un support scientifique ou pseudo-scientifique, je vous conseille une expertise géobiologique « classique », voici les coordonnées d’une des personne qui m’a formé :
Alain de Luzan
3 allée des GALIPS, CASSY
33 138 LANTON
tél: 06 10 68 04 00

Si votre ami est plus ouvert aux énergies subtiles, contactez-moi par mail, je vous donnerais les coordonnées d’une amie qui fait des expertises feng shui.

Je ne pratique plus d’étude de lieu de manière classique, pour moi la maladie est l’expression d’un conflit interne, le lieu n’est pas la cause première mais juste un révélateur parmi d’autres de ce conflit. Je travaille sur/avec la personne et le lieu afin de rendre l’harmonie aux deux. Ce travaille peut se faire sur place (sur devis) ou par téléphone ou skype voir rubrique thérapie, ici.
Vous pouvez me contacter par téléphone si vous souhaitez en parler un peu plus.

à bientôt,
Angel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :