Le poignet du thérapeute

6 12 2011

Ce qui me connaissent un peu savent que j’étais un peu réticent à me lancer dans une carrière de thérapeute, pourquoi, je ne sais pas ? Est-ce vraiment important ? Ma femme me serine sans cesse depuis des semaines, on dirait l’inspecteur Colombo quand je parle d’elle, que je suis un thérapeute et qu’il faut que j’en fasse profiter les autres, moi d’une moue dubitative, je m’esquive et passe à autre chose. A force de résister, le message a besoin d’être hurlé, du coup il prend l’allure inattendue et violente d’une chute pour certains, ou d’un coup de tronçonneuse pour d’autres (clin d’oeil à JP). Comme je n’ai pas d’arbres à tailler dans mon appartement, je me suis contenté d’un bon écrasement au sol, style rugbyman qui aurait oublié ses muscles au vestiaire. J’étais en stage avec 2 promeneurs, et pour permettre à tout le monde de bien s’ancrer, sur un lieu choisi par l’un d’eux, j’ai eu l’info qu’il fallait jouer à chat perché. Bon ! Un peu rétissant, il y a quand même du monde qui passe autour de nous, je lance l’idée et nous nous retrouvons, 3 grand gaillards à courir dans tous les sens en essayant de nous attraper. J’ai foncé sur celui qui avait choisi le lieu (pas par vengeance, mais probablement parce qu’il fallait que ce soit lui, d’ailleurs en choisissant le lieu, il m’a dit qu’on avait quelque chose à faire, lui et moi, il avait raison) et nous voilà partis comme des chiens fous l’un coursant l’autre, j’allais le saisir par la manche quand il c’est effondré sur le chemin caillouteux, sans comprendre, je me suis étalé en arrivant à sa hauteur, petit vol plané sur 2 ou 3 mètres, mordant la poussière comme si j’avais été fauché par un demi de mêlée invisible. Ma proie potentielle est venue m’aider à me relever, quelques contusions, des égratignures, le poignet ankylosé… J’ai bien compris qu’il y avait un message, je ne tombe pas aussi facilement habituellement et 2 personnes qui chutent au même endroit sans raison valable, ça fait une bonne raison de se poser quelques questions. Mais le message est resté très flou jusqu’à ce que petit à petit, je me rende compte que mon poignet avait déjà été victime d’une série d’incidents l’année dernière, au moment ou je me posais des questions sur ma place dans l’entreprise ou je travaillais à l’époque. D’ailleurs les accidents répétés dont fut victime mon poignet gauche l’année dernière, cessèrent dès que j’acceptais l’idée que je devais quitter mon emploi. Bref, je me retrouvais dans la même configuration, refuser de faire ce pourquoi j’étais destiné. Mais suis-je vraiment un thérapeute ? La question commençait à me titiller plus que mon poignet, quand nous sommes descendu en famille assister à un stage de Christophe Allain. Là plus d’échappatoire, plus de « mais si… » ou de « peut-être que… ». Le message transmit par Christophe est clair : thérapeute tu es, pas la peine de te planquer en faisant des stages, ta voie (ou voix = mode d’expression) c’est la thérapie, aller pas de chichi ! Toute la famille Allain est présente, j’en profite aussi pour échanger avec Carine en pleine extinction de voix (voie peut-être aussi)… nous sommes en miroir sur ce sujet et il est clair pour chacun d’entre nous que l’autre est thérapeute. Je lutte encore un peu, je trouve Carine extraordinaire en thérapeute, je cherche quelque chose qui prouverait que je ne suis pas à la hauteur, j’essaye de me trouver un petit recoin où planquer le thérapeute… mais je ne trouve pas. Christophe, Carine, ma femme, mon poignet, certains stagiaires qui m’en ont parlé aussi… ils ont tous raison, je suis thérapeute, pas la peine de lutter ! Je viens de ponctuer cet article et je me rends compte que mon poignet est libéré, plus de douleur…

Publicités

Actions

Information

2 responses

6 12 2011
Magali B.

Le poids-nié du thérapeute… 😉

6 12 2011
Pegase

j’avais pas percuté, bien joué !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :