La fois où j’ai failli gagner au loto

24 11 2011

Il était une fois, il y a bien longtemps, lorsque la jeunesse était encore visible sur ma barbe, j’ai tenté ma chance au loto ! Eh oui, un instant d’inconscience, j’ai cru que je gagnerais à cette roulette russe. Armé d’un pendule, j’ai commencé à balayer les nombres inscrits sur de petits bouts de papier. Un premier petit tour, rien… décevant ! Concentration, formulation, resurvol de la zone périlleuse… ce coup-ci, l’instrument de laiton vacille, tremblotte, gigote. Après plusieurs passages, je me retrouve avec une vingtaine de nombres, des séries, des suites, des nombres premiers… tout un fatras de chiffres sans valeur. Je me débarrasse de ceux que le pendule n’a pas choisi et repose en ordre de bataille ceux qui concourent encore pour le loto, comme des miss de province face au jury de miss France. Le jury, qui ne porte pas de chapeau, mais est en métal et pendouille au bout d’une chainette, se remet à l’ouvrage… C’est difficile de laisser la vérité s’exprimer quand on a peur de perdre ou peur de gagner. Il m’a fallu la journée pour extraire du troupeau numérique les quelques prétendants à la victoire finale. En fait j’ai tiré huit nombres, deux de trop par rapport à la grille que je devais compléter. Nouveau dilemme !
Lesquels garder, lesquels enlever, retest avec le pendule. Quatre petits papiers réagissent bien, je les mets de côté. J’attaque à nouveau les papiers non sélectionnés, après une lutte au corps à corps qui dure bien une demi-heure, mon choix se porte sur deux papiers, voilà j’ai mes 6 nombres… je coche la grille, six cases pour accéder à la richesse.
La grille une fois validée, je piétine jusqu’au tirage. A défaut d’être riche au moins j’aurais les mollets musclés !
Le fameux soir où mon avenir bascula. Les boules colorées et numérotées, secouées dans un tambour de machine à laver en plexiglas, finirent par expulser une à une leurs consœurs. L’adrénaline grimpe à chaque boule, j’ai, j’ai, j’ai, j’y crois pas ! Patatra ! La cinquième boule me donne raison, la sixième enfonce le pieu en plein coeur… enfin c’est ce que je croyais. Déçu, je revérifie le tirage, pas de doute, je peux regarder le reçu dans tous les sens, quatre bons numéros. Par curiosité je reprend la feuille sur laquelle j’ai noté les chiffres tirés au pendule… Argh ! Parmi les huit derniers chiffres tirés au pendule, je vois les six victorieux du tirage télévisé… dégoûté, je me jure de ne plus jamais recommencer.

Publicités

Actions

Information

8 responses

24 11 2011
Magali

Arff, utiliser le pendule pour ce genre de choses, il paraît que c’est fortement déconseillé !!!

C’est comme demander à une pierre ce genre de choses, ça peut marcher, mais « y’en a, qui ont eu des problèmes » après … ^^

Tu as bien fais de laisser tomber, j’ai connu une personne radiesthésiste, qui a fait ça pendant des mois, et le jour où elle a arrêté, elle a vu à la télé, pendant son repassage, que tous ses chiffres étaient tombés !!!!

(J’avoue que je joue très souvent aux jeux, parce que dans une mouise pas possible (sur tous les plans), mais la roue ne veux pas tourner dans le bon sens !

Mag Ouille

25 11 2011
Pegase

Tu as raison et comme tu vois je me suis fait avoir aussi.

25 11 2011
M

Hello, merci pour votre site très intéressant. J’ai fait le même genre de « bêtise » en voulant impressionner mon entourage sur ma capacité à ‘influencer l’avenir : j’ai essayé d’influencer le résultat d’un match de tennis à la télé. Raté, le joueur a seulement failli gagner, et mon conjoint est plus convaincu que jamais que je raconte n’importe quoi… Bouh !!!

25 11 2011
Pegase

Ce n’est pas forcément raté, peut-être étaient-ils plus nombreux à influencer le match en ce sens. 😉

28 04 2013
PEGUY Guy

N’êtes vous pas radiesthésiste sans le savoir ?……comment le savoir ?…Personnellement je me suis enlever le mal à la nuque en posant ma main gauche sur mon oreille gauche et la droite sur l’oreille droite….cela pendant une dizaine de minutes….je me suis attaqué aux zonas….très difficile aux médecins de faire disparaître ce mal…..parce que ce mal est « fabriqué » par celui qui là..!!!!Moi aussi il m’arrive de « parler » aux éléments….surtout l’orage que j’éloigne en lui demandant gentiment d’aller tonner ailleurs…ce qu’il fait. Au plaisir de discuter avec vous.
Péguy.

28 04 2013
Pegase

Merci pour votre commentaire, j’ai fait de la radiesthésie effectivement. Il m’arrive d’en faire encore de temps en temps.
A bientôt,
Angel.

29 04 2013
PEGUY Guy

Merci de votre réponse – Si j’ai bien compris vous êtes comme moi une personne âgée…moi 86 ans….opéré du coeur il y a une quinzaine d’années…bon pied bon oeil…Je me sers à tout moment de mon pendule (j’en aient 5)….et aujourd’hui je vais tenter de prendre quelques sous à la Française des jeux en jouant le loto de ce soir. J’aide les gens qui se sentent fatigués qui n’en peuvent plus avec un boulot qui, souvent, ne leurs convient pas….j’ai rarement des échecs…Il n’y a que ma femme atteinte de la maladie d’halzeimer qui refuse que je pose mes mains sur sa tête.Au plaisir de vous lire. Bien cordialement. Péguy.

2 07 2016
Suzanne Demolder

Bonjour a vous
moi aussi je chasse pluie et orage et tout s’en va plus loin lol
Personne n’y crois autour de moi !!!
Au plaisir de Vous Parler !!
Suzy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :