Vézelay à deux pas de Montréal

5 11 2011

Après notre séjour à Montréal (Canada), nous avons décidé d’aller faire un petit tour à Montréal en Bourgogne.
De la route c’est un village qui ne paye pas de mine, un village de campagne comme on en croise des centaines sur les départementales. Petit arrêt au parking, nous empruntons la grande rue qui passe sous une ancienne porte de muraille, qui chemine entre maisons anciennes jusqu’au sommet de la colline où se trouve l’église Notre-Dame de Montréal. Une fois franchie cette porte, Montréal devient un petit bijou de pierre. Arrivés devant l’église, il y a une esplanade de verdure et un parking, dessus, une grosse énergie nous accueille, tout au fond, une rangée de petits arbres délimite l’espace vert. Des religieuses et quelques femmes entrent et sortent de l’église, elles s’affairent à décorer le lieu pour la prochaine messe. Nous faisons le tour par l’extérieur, comme beaucoup d’églises, elle est entourée de tombes, plus ou moins dégradées par le temps. Nous croisons un chat, Biou et notre fille restent avec lui, je continue le tour. Revenu face à l’entrée, je demande à une des religieuses si je peux visiter l’intérieur, elle m’y invite et m’explique qu’un sculpteur à fait un bas-relief sur bois représentant Jean-Paul II, et que cette œuvre a été inaugurée récemment. Je parcours la nef et me rend face à cette sculpture. On y reconnait le précédent pape, sa phrase fétiche : « n’ayez pas peur » et la date de l’inauguration, le 16 octobre 2011. Étrange les coïncidences, cette date correspond au début de ma nouvelle vie, j’ai quitté mon boulot pour me consacrer totalement à la bioénergie et la géobiologie le 14 et la phrase semble être là pour me rassurer face au saut dans le vide qu’est pour moi ma nouvelle situation.
Après mon petit tour dans l’église, je sors et me rends vers l’esplanade de verdure. L’énergie en place est colossale, je la traverse et rejoins le bosquet au fond. Plusieurs énergies m’accueillent, elle se présentent comme des esprits de la nature, mais j’ai des frissons en leur présence, je teste et confirme que ce ne sont pas ce qu’ils prétendent être. Des entités. Je quitte l’ombre des arbres et regagne l’église où m’attendent Biou et ma fille.
Biou confirme la présence d’entités dans le bosquet et de la grosse masse énergétique sur l’herbe. Nous testons si nous devons faire quelque chose pour rééquilibrer le lieu… à priori non.
Nous redescendons vers la voiture et quittons Montréal.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :