François et Taquine

25 07 2011

Dimanche matin, Biou, notre fille et moi sommes allés au stage proposé par François et Taquine (http://munchf.blogspot.com/2011/07/stage.html?spref=fb). Comme d’habitude, à chaque fois qu’on utilise le GPS, on se perd… mais c’est souvent pour la bonne cause. Et ce coup-ci ça n’a pas dérogé à la règle, nous sommes arrivés dans la bonne rue, mais totalement à l’opposé du point de rendez-vous. Un petit bois nous séparait du lieu de stage et ce n’était pas plus mal, car la traversée de celui-ci nous à permis de nous intégrer tranquillement aux énergies du lieu. Nous avons retrouvé François avec plaisir sur le chemin qui coupait le bosquet et débouché près du champ où séjournent Taquine et Nicolas. Taquine est une superbe percheronne blanche de plus de 800 kg, elle est belle et assez « taquine ». Nicolas est un poney shetland marron foncé. Quand ils sont l’un à côté de l’autre, on obtient une vision de ce que peut être l’unité, même si les mauvaises langues pencheraient plutôt pour une caricature du couple présidentiel.
François nous a expliqué le déroulement de la séance. D’abord, entre nous, principes essentiels pour diriger un cheval de trait, trouver sa place et être présent quitte à imposer sa présence de manière un peu physique (sans aller dans le catch ou la lutte gréco-romaine !). Une fois tout ça intégré, nous passerons à la pratique avec Taquine.

Nous avons donc débuté, par le fameux HUUU ! qui fait démarrer les carrioles dans « la petite maison dans la prairie » comme un tour de clé fait démarrer une voiture de nos jours. La difficulté c’est d’être présent physiquement, mentalement et énergétiquement, de lancer le stimulus sur ces 3 niveaux en même temps. J’ai eu un peu de mal, surtout que l’expression vocale n’est pas un domaine dans lequel je me sens très à l’aise. Et c’est vrai que lancer un HUUUUUU ! tonitruant sans avoir le mental qui juge, rigole ou tente de coller des infos dessus, c’est très difficile… enfin pas pour tout le monde, Biou nous a sorti un super HU ! (aucun rapport avec les nouveaux commerçants) à démarrer un 35 tonnes… époustouflant !
Il a donc fallu que je m’entraîne un peu plus et que je fasse taire mon mentale, très handicapant sur ce genre d’exercices. Finalement, même si mon Huuuu…, ne valait pas le HU ! de Biou, nous nous sommes bien détendu et ça nous a plongé totalement dans le sujet.

Ensuite, François nous a expliqué qu’au-delà des mots, la présence physique était très importante, il faut prendre possession du territoire et conserver l’ascendant sur l’animal. Quelques petits exercices où l’on bouscule l’un d’entre nous (respectueusement, le but n’est pas de faire tomber la personne, juste de l’obliger à s’ancrer sur place). C’était amusant et j’ai bien senti l’énergie monter et surtout me visser sous terre.
Ensuite, retour à l’apprentissage du maniement du cheval, avec le HO..O ! tout aussi célèbre que le HU ! de tout à l’heure. Puis le DIA ! et le YO !, totalement inconnus pour moi, mais qui sont très utiles si l’on ne veut pas passer sa vie à toujours marcher dans la même direction.
Une fois le langage acquit, nous avons fait une petite pause thé… ça fait du bien par où sa passe. Enfin le grand moment, direction l’enclos où broutaient Taquine et Nicolas. Le poney c’est très vite éloigné, Taquine est parfois jalouse et c’est Nicolas qui en fait les frais. Premiers contacts avec la jument, quelques caresses, compliments etc. Elle aime bien ça et nous aimons bien les lui donner. Taquine s’éloigne avec Nicolas. François nous propose de faire un par un le tour du pré où se trouvent les deux équidés. C’est un travail sur nos peurs. Biou se lance avec notre fille, elles se baladent dans le champ, sont rejointes par Taquine, échange de caresses et la jument les laisse passer. Biou sort du pré, je m’y introduit, notre fille demande à venir avec moi. Nous suivons les contours du terrain, arrivés près des chevaux, Taquine se rapproche, quelques caresses et nous poursuivons notre chemin, suivis par la jument qui s’approche discrètement et appuie sont museau sur le dos de notre fille, surprise celle-ci éclate en sanglots, je la prends dans mes bras et continu la balade, laissant la jument derrière nous. Après quelques secondes, ma fille arrête de pleurer, je la pause à terre et nous terminons notre parcours.
Il est temps de passer aux choses sérieuses, François prépare Taquine pour une première série d’exercices. François nous montre comment diriger Taquine avec les HUU !, HO..O !, DIA ! et YO ! de tout à l’heure. Je me lance, je prends les « rênes », je me mets à hauteur de la tête de Taquine… un peu devant elle et je lance mon premier HUUUUU ! Taquine démarre au quart de tour, super ! Je sens bien que j’ai un peu de mal à être ici et maintenant, de temps à autre, la belle Taquine qui le sent bien, en profite pour aller brouter des herbes au bord du chemin… je ne suis pas suffisamment ancré et du coup, je ne vois pas que Taquine c’est approché de la clôture électrique du champ (qui n’est pas électrifiée), je tire un peu pour qu’elle lève la tête et me suive, mais la présence de la clôture l’effraie et elle fait un brusque mouvement pour s’en écarter… sa tête rencontre la mienne, je me retrouve étalé de tout mon long par terre, le nez endolori par le choc. François reprend le contrôle, je me relève en vérifiant que je n’ai rien de cassé… tout va bien, un peu mal au nez. Je m’approche de Taquine et je la caresse. Nous reprenons l’exercice, je suis plus présent… visiblement j’avais besoin de ce petit incident pour être plus ancré et plus en contact avec Taquine. C’est le tour de Biou, elle se débrouille bien dans le maniement du cheval (c’est pas un hasard si mon pseudo est Pégase), très efficace dans le lancé d’ordres, même si elle a tendance à démarrer avec un HO !, plutôt qu’avec le traditionnel HU !
Deuxième série d’exercices, diriger Taquine avec des longes en se plaçant derrière elle. Mais avant, brossage de la jument, décrottage des sabots. François nous montre les gestes à faire et nous les répétons, très impressionnant le nettoyage des sabots, en prenant sa jambe, on sent encore plus la puissance de l’animal. Finalement, François harnache Taquine, place les longes et nous fait une petite démonstration. Toujours volontaire, je prends les longes et m’applique à diriger la jument… pas trop mal pour une première fois. Biou aussi se débrouille bien. C’est vraiment très instructif comme exercice, diriger un cheval de plus de 800 kg avec de simples longes, je suis assez épaté de l’avoir fait.
François propose de nous faire une petite démo dans le champ avec la herse. Il équipe Taquine et lance un HU ! tonitruant. Mais Taquine est une coquine et refuse de bouger… non mais, on est dimanche, j’vais pas travailler quand même ! semble t-elle se dire. François insiste et Taquine fini par se lancer en avant. Le travail avec traction animale n’est pas facile même si c’est un échange très riche entre l’homme et le cheval. A la fin de la démo, François a détaché la herse et grimpe sur le dos de Taquine… un petit bout de chemin puis il descend et me propose de grimper sur la jument… la récompense ultime, la cerise sur le gâteau ! Je n’avais eu ce privilège que quand j’étais petit, dans un petit manège au bois de Boulogne où il y avait 2 poneys et un vieux cheval sauvé de la boucherie probablement (à l’époque la faune n’était pas brésilienne). Mes parents m’avaient payé un petit tour sur le grand cheval… j’m’en souviens encore. Ben là pareil ! un grand moment, déjà pour se hisser sur la monture, pas facile ! Mais une fois dessus, génial !!! (avec 3 !). J’ai écouté les conseils de François pour faire circuler l’énergie entre le cavalier et sa monture, super !!! (ça vaut bien 3 !). Je me suis senti en totale harmonie avec Taquine, vraiment bien.
Puis François a remis Taquine dans le champ avec Nicolas.

Je n’ai qu’une chose à vous dire, si vous êtes curieux, si vous souhaitez communiquer avec un animal, découvrir vos connexions avec le vivant, vous débarrasser de certaines peurs, passer un bon moment avec de sacrés personnages (François, Taquine et Nicolas), c’est là : http://munchf.blogspot.com/2011/07/stage.html?spref=fb
Moi, je pense que je le referais bientôt.

Publicités

Actions

Information

3 responses

26 07 2011
Carine

super!!! vraiment super!!!! vivement que je remonte à Paris 😉 pleins de bisous à vous tous

27 07 2011
François Münch

De retour de la seconde édition. Une version spéciale enfants avec trois p’tits bouts de 4, 5 et 6 ans. Différent mais tout aussi passionnant !
Chaque fois, il se passe des choses un peu magiques et c’est super agréable pour moi de pouvoir les vivres.

27 07 2011
Pegase

Génial ! Ma fille de 2 ans et demi a adoré aussi, du coup elle a regardé en boucle les photos prises dimanche avec Taquine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :