Chirurgie éthérique

4 12 2010

En Bourgogne, près de Beaune, il y a une petite colline, en empruntant un chemin bordé de cailloux amoncelés de main d’homme ou pas, nous débouchons sur une petite esplanade, bordée de vignes. Au milieu de cette étendue, reposent 2 grosses pierres, elles me font penser à des canapés, elles nous appellent à s’asseoir. Un arbre accolé aux cailloux, généreux en feuilles sert de parasol. Flo qui connaissait déjà le lieu, demande ce que nous ressentons, quelles présences habitent le lieu. Je m’approche de l’arbre, il me paraît évident qu’il y a une énergie puissante, longiligne, féminine. Flo confirme, c’est une fée. Sur le caillou à ma gauche, qui plus qu’un canapé ressemble à un lit, je ressens une énergie que je compare à celle d’un petit cheval, c’est l’image qui m’est venue à l’esprit en tâtant avec la main. Flo nous révèle l’identité de cette énergie, c’est une licorne… effectivement l’image du cheval était judicieuse. Je caresse la douce créature. J’allais me reposer quand Flo s’asseyant sur l’autre rocher, nous dit quelle souffre du dos. Elle a eu de nombreux problèmes de dos tout au long de sa vie. Je ne sais pas pourquoi, je propose de jeter un oeil. Je m’avance d’un pas décidé et passe la main à quelques cm le long de sa colonne vertébrale. Je sens un renfoncement au bas du dos, comme une faiblesse énergétique, Flo sent ma main qui examine son biochamp… j’affine mon examen au niveau de la zone que j’ai détectée. Et curieusement, je ressens comme un élément plus consistant, une petite résistance quelque chose de dur, un petit carré pas plus large que mon doigt, j’en fais le tour, je le pince et essaye de le retirer, je tire délicatement, et plus je tire, plus ce que j’extrais semble long. Flo ressent de la douleur, elle fait des efforts surhumains pour ne pas hurler, je me sens guidé, assisté par une énergie pleine d’assurance et continue à retirer ce que je pense être un objet éthérique. Je sens parfaitement la consistance de la chose entre mes doigts, de son interaction avec le corps de Flo, ça résiste parfois, il faut que je le fasse pivoter un peu à droite puis un peu à gauche, finalement, mes doigts touchent un élément plus rugueux, avec des dents, on dirait un harpon préhistorique. Je parviens enfin à le retirer, je demande à la licorne de bien vouloir m’aider à suturer le corps énergétique de Flo. C’est fait, je m’éloigne et j’ai les mains, le corps qui vibre comme jamais, je ressens le besoin de me coucher au sol, entre les pierres et les vignes. La terre canalise toute cette énergie qui me submerge.
En me levant je sais pourquoi l’extraction de ce harpon m’était réservée.

Publicités

Actions

Information

4 responses

4 12 2010
Chantal Tytof

merci, cher Pégase, j’aime tous tes aricles, fort inéressants; veux tu me le publier sur mon wordpress? Merci, bon week end et grossss bisousss

4 12 2010
Pegase

Merci pour ces encouragements. Comment dois-je faire pour publier sur ton wordpress ?
Bon week-end

5 12 2010
Béatrice

Bonjour Pegase,
J’ai connu ton blog par Dame Marion (Aurablue) j’aime vraiment bien tes pages, et merci à toi pour ce partage, très belle expérience !!!!

5 12 2010
Pegase

Merci pour ton petit mot. Mon blog n’existerait pas sans les merveilleuses rencontres qui fleurissent sur mon chemin… Marion en fait partie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :