Un petit Tournus et puis s’en vont…

16 10 2010

Lors d’un stage avec Jean-Pierre (Esprit de la nature), nous sommes allés visiter Saint Philibert de Tournus. Le « commando des petits chanteurs au biochamp dilaté » c’est précipité en haut du clocher, occupant l’espace, sécurisant la zone… zone dégagée ! Nous nous sommes regroupés autour du meneur de la troupe. Rapidement il a pris la note et nous avons entamé un lâcher de son qui peu à peu à occupé tout l’espace et de l’espace dans cette vaste salle il y en avait ! C’était assez magique, le son s’amplifiait, résonnait finissait par habiter le lieu. Quelques touristes arrivaient là après une rude montée des marches, surpris, ne sachant pas si notre présence participais à un événement organisé par l’office du tourisme ou si nous étions des terroristes chantants qui venaient occuper l’espace sans autorisation. Mais dans l’ensemble une fois la surprise passée, ils semblaient apprécier peut-être pas le chant mais l’énergie qui exsudait de tout ça. Nous nous sommes arrêtés de chanter et avons humé le souffle qui ventilait à présent cette partie de l’église… ça sentait bon l’énergie !
Après avoir parfumé le plafond, nous sommes redescendu, nous avons fait le tour de l’église, architecturalement assez intéressante (voir ce site). Certains ont trouvé des énergies intéressantes pour eux dans les chapelles ou ailleurs, je vous laisse découvrir le lieu. Puis nous nous sommes retrouvés dans la crypte. Jean-Pierre a cherché la note dans une première chapelle qui contenait un sarcophage ouvert. Nous l’avons tous rejoint et nous sommes unis au chant, chacun apportant son souffle et son propre son, c’était très intéressant car de cette disharmonie première a fini par naître un accord assez harmonieux. La chapelle puis la crypte toute entière a vibré, renvoyant au centuple l’énergie que nous insufflions. Certains d’entre nous se sont glissés dans le sarcophage… un bain de purification. L’amplification de l’énergie était vraiment très forte, des touristes passaient, certains restaient, d’autres un peu étonnés regardaient de loin, mais encore une fois, notre prestation éveillait la curiosité. Il y en a même un qui nous a suivi pendant toute notre intervention dans le sous-sol, il m’a posé des questions, il voulait savoir ce que nous faisions, il trouvait notre chant très beau. Je suis resté assez vague, j’ai répondu que nous faisions de la géobiologie quantique et que par le chant nous activions les lieux pour profiter de l’énergie bénéfique qui en émanait.
Nous sommes passés dans la chapelle à côté et même processus, recherche de la note et amalgame de nos souffles et sons pour harmoniser le lieu. Mêmes causes mêmes effets… amplification énergétique, bien que de nature différente. Au bout d’un moment le son c’est éteint de lui même, nous nous sommes regroupés en silence au centre de la crypte, une petite méditation, du silence, c’est aussi une énergie qui fait du bien !
Avant de partir, nous avons sévi une dernière fois dans une salle au rez-de-chaussée, qui héberge quelques sculptures, comme dans les autres lieux, l’énergie démultipliée, les touristes étonnés, puis séduits.
En sortant de ce lieu sacré, nous avons vu qu’une expo était consacrée à Salvador Dali dans une salle à côté, j’ai franchi le seuil, mais je n’avais pas goût à la visiter, je trouvais l’atmosphère un peu insipide… étrange quand on sait que c’est un peu à cause de la peinture de Dali que j’ai fait une petite carrière de peintre, il y a bien longtemps maintenant.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :