Laval-du-Tarn, calvaires, dragons etc.

28 09 2010

La petite localité de Laval-du-Tarn est un bijou pour les géobiologues curieux. C’est un petit village tout près des gorges du Tarn, des rivières souterraines, des puits, de jolis sentiers de randonnée, mais… ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Lorsqu’on regarde le côté énergétique du lieu, on s’aperçoit qu’il y a beaucoup d’entités, humaines certes mais elles ne sont pas pour la plupart agressives, elles se contentent d’être là où elles ont toujours été. Laissons les profiter de leurs souvenirs. Sur les collines environnantes, on trouve de nombreuses énergies non-terrestres, surtout autour des calvaires, on peut communiquer avec elles, elles peuvent nous faire des soins par exemple. En se promenant pas trop loin, je suis tombé sur un « camp » de dragons. L’un d’eux à fait passer un test à ma femme lui demandant de déplacer une pierre d’un lieu à un autre, puis de la remettre à sa place… petit test ou plaisanterie ?
Nous avons rencontré une charmante randonneuse, qui nous a fait partager son amour pour ce pays, pour ses chemins et ses croix plantées aux bords des chemins. Nous avons aussi rendu visite à des fées, douces énergies dans lesquelles nous avons baigné. Aux alentours de ce village, de nombreux lieux marqués d’histoire et d’énergie. Quelques dragons, millénaires, des anges aussi dans de belles églises. Une crypte très intéressante à Mende. Et des paysages à vous couper le souffle. La préhistoire y est très présente et les énergies qui vont avec aussi. Les dolmens sont encore habités, fées et cro-magnons en sont les hôtes, certains sont accueillants d’autres moins, les humains ne sont pas toujours très respectueux des lieux sacrés.
Si par hasard vos pas vous conduisent en Lozère, sachez que le hasard n’existe pas.

Publicités

Actions

Information

4 responses

28 10 2010
thomas !

Hello !

Tout d’abord merci pour ton blog, il est vraiment sympathique !
l’efficacité et la simplicté avec lesquelles tu racontes tes expériences me fascinent.

En fait je viens à toi pour une question.
Bon je résume en trois lignes.
Il m’est arrivé deux trois expériences qui m’ont plongé dans ce magnifique univers de la spiritualité, ensuite et par « hasard » j’ai commencé à sentir les énergies,
j’ai développé mon ressentit et ai appris à utiliser mon biochamp « seultout ».

Alors génial hein, c’est un outil incroyable et si simple, on se retrouve à pouvoir échanger et découvrir l’invisible.

Mais !
un truc m’impressionne, en fait j’ai du mal à avoir des retours lorsque je discute avec un élémental, un guide ou un double temporel etc etc j’ai l’impression que ça va surtout dans un sens, on questionne et ils ne peuvent vraiment s’exprimer, simplement répondre… donc on peut passer à coté de l’essentiel facilement.
j’aimerai savoir comment tu arrives à sortir tant d’informations, rien que le fait que le dragon demande à ta moitié de trimballer la pierre pour défis ou amusement me scotch pour l’exemple.

la solution serait simplement de poser des tonnes de questions judicieusement en suivant aussi son intuition ??

en tout cas merci,

et bien à toi !

28 10 2010
Pegase

Bonjour Thomas,

merci pour ton commentaire. Pour répondre à ta question, disons que nous (ma femme et moi) avons des ressentis sous diverses formes, émotionnel, images, idées, des mots parfois qui nous traversent l’esprit. Je pose la question et je laisse venir, je ne cherche pas à obtenir de réponse, elle vient toute seule. Parfois, j’obtiens des fragments incompréhensibles, parfois des éléments grotesques… parfois rien. Alors je recherche par élimination, je tente de cibler, c’est parfois long. Dans mes articles je résume, je ne fais pas forcément état de tout mes tatonnements (heureusement pour le lecteur).
Le principal c’est de ne pas se décourager et de ne pas se mettre la pression, j’obtiens les réponses les plus précises quand je réussis à faire le vide dans ma tête.
J’espère avoir répondu à ta question.

29 10 2010
thomas !

oui, merci tu réponds bien à ma question,

il m’arrive en effet d’échanger avec l’invisible sans utiliser le biochamp,
je me rappelle d’une discussion avec une fée et plus récemment avec une naine qui m’a confirmé par la suite notre dialogue.

finalement je pose une question dont je connais la réponse,
mais au cas où hihi, on ne sait jamais !
et oui tu as raison, le dialogue au biochamp demande beaucoup de concentration
et de patience, c’est assez puisant mais tellement polyvalent.

je te remercie encore, ne t’oblige pas forcément à poster ma réponse.

je te souhaite une bonne continuation,

bien à toi !

5 02 2012
rechab

il faut aussi, pour les paysages à couper le souffle, aller voir les menhirs de Bondons, une des plus grandes concentrations mégalithiques de France après la Bretagne… http://photo-loz.blogspot.com/2011/09/le-cham-des-bondons.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :